Le forum a fermé ses portes (mais les laissera entrouvertes) après des années d'échanges extraordinaires ! Merci d'en avoir fait partie !
 
S'enregistrerAccueilRechercherFAQConnexion

Partagez | 
 

 Le fil ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aralf
Bédélien assidu
Bédélien assidu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 405
Age : 53
Localisation : Provence
Emploi/loisirs : Poésie
Humeur : nostalgique
Date d'inscription : 23/02/2010

MessageSujet: Le fil ...   Lun 19 Avr 2010 - 16:26

Version lue en cliquant ci-dessous
http://www.badongo.com/fr/audio/22122745

Le fil

Le passé déambule
Au seuil de mes pensées,
Fatiguées, noctambules,
Insensées.

Quand passent les instants, nous croyons aux bonheurs
Illusoires du monde, où coulent les rivières
De nos destins moqueurs.

Et puis l’on se surprend à guetter la civière,
Qui portera le deuil de nos derniers espoirs,
De l’ultime poussière.

Le monde existe-t-il, ou n’est il qu’un miroir,
Qui se crée du néant puis reflète notre âme,
Et nous la donne à voir ?

Le monde est-il un rêve où l’avenir se trame ?
Il est noir aujourd’hui, sera-t-il bleu demain ?
Une farce ou un drame ?

Le temps est-il gravé aux lignes de nos mains ?

Que faisons-nous de vrai,
Que faisons-nous de bon,
Par l’instant enivrés ?

Quel est donc cet exil
Où fuit le funambule
Accroché à son fil ?

En équilibre entre vide et néant, pourtant nous marchons ;
et dans nos mains crispées tenons le balancier, espérant que bientôt l’abîme prendra fin…

Espérer et marcher, le soleil dans les yeux, aveuglés de lumière.
Espérer et marcher, dans le noir incertain d’une nuit sans étoile.

Sentir le lent balancement, au milieu du voyage, de notre fil de vie.

Tutoyer les oiseaux ;
être tenté une infinie seconde de se prendre pour eux, de rejoindre leur vol et la douceur de leur plume ;
et reposer un pied devant notre pied arrêté et remarcher encore.

Mais si ce fil se rompait où donc iraient nos âmes ?

Le passé déambule
Au seuil de mes pensées,
Fatiguées, noctambules,
Insensées…

De tous nos « à quoi bon »,
Que nous reste-t-il
Quand finit la chanson ?


Dernière édition par Aralf le Mer 21 Avr 2010 - 0:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
bielen
Bédélien assidu
Bédélien assidu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 867
Age : 61
Localisation : Figeac (Lot 46)
Emploi/loisirs : peinture
Humeur : Eternel optimiste
Date d'inscription : 29/11/2008

MessageSujet: Re: Le fil ...   Mar 20 Avr 2010 - 23:49

j'aime ce texte et j'ai un tableau qui s'intitule "les Parques" les trois soeurs qui régissent la "vie" par les fils qui accompagnent bien ce texte...j'aime beaucoup!!
andré
Revenir en haut Aller en bas
Aralf
Bédélien assidu
Bédélien assidu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 405
Age : 53
Localisation : Provence
Emploi/loisirs : Poésie
Humeur : nostalgique
Date d'inscription : 23/02/2010

MessageSujet: Re: Le fil ...   Mar 20 Avr 2010 - 23:57

bielen a écrit:
j'aime ce texte et j'ai un tableau qui s'intitule "les Parques" les trois soeurs qui régissent la "vie" par les fils qui accompagnent bien ce texte...j'aime beaucoup!!
andré

Merci de ton appréciation, je serais curieux de voir ce tableau !
Revenir en haut Aller en bas
Ma-Thé
Membre Fondateur
Membre Fondateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8673
Age : 68
Localisation : Pays de Loire
Emploi/loisirs : glandouille avec un plaisir non dissimulé
Humeur : Au repos !
Date d'inscription : 21/05/2008

MessageSujet: Re: Le fil ...   Mer 21 Avr 2010 - 19:49

Quelle résonance Aralf, les funambules de la vie où le gouffre n'est jamais loin mais où le ciel est à portée.

Tu as résumé toute une vie humaine Aralf, j'aime profondément tes écrits et celui-là pourrait bien m'inspirer un pastel.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le fil ...   Jeu 22 Avr 2010 - 0:05

De tous tes poèmes que j'ai eu la possibilité de lire je trouve que celui ci est le plus triste et pourtant le plus vrai, le plus profond et le plus beau.
Nous sommes tous des funambules.

Chapeau c'est superbe.
Bisous.
Katia.
Revenir en haut Aller en bas
tine
Membre Fondateur
Membre Fondateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 7054
Age : 56
Localisation : Liège (belgique)
Emploi/loisirs : dessiner et peindre
Humeur : enigmatique
Date d'inscription : 21/05/2008

MessageSujet: Re: Le fil ...   Jeu 22 Avr 2010 - 9:05

waowwwwwwwwww superbe texte aralf c est vrai que notre vie a tous tien sur fil et ce poeme est tellement bien ecrit bravo
Revenir en haut Aller en bas
Thierry
Régulateur aérien
Régulateur aérien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7764
Age : 65
Localisation : Les Portes en Ré 17
Emploi/loisirs : Retraité; Peinture, PC, Wind surf, Pêche, Prommenades
Humeur : Curieux
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Le fil ...   Jeu 22 Avr 2010 - 10:47

Le temps coule inexorablement, tenter de retenir l'instant présent illusoire.
Le fil de nos existences est si fragile que nous sommes dans l'incertitude de l'avenir.

J'aime beaucoup cette façon que tu as de présenter la fuite du temps.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le fil ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le fil ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
( FERMÉ/ENTROUVERT] La Base de Loisirs Artistiques et Créatifs :: COIN DE VOS OEUVRES TERMINEES :: Les MOTS Enchanteurs et les Duo avec peintres (Poésie/Peinture)-
Sauter vers: