Le forum a fermé ses portes (mais les laissera entrouvertes) après des années d'échanges extraordinaires ! Merci d'en avoir fait partie !
 
S'enregistrerAccueilRechercherFAQConnexion

Partagez | 
 

 Histoire d'eau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
couleurs
Bédélien accro
Bédélien accro
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2329
Age : 74
Localisation : Ardèche, mais belge :)
Emploi/loisirs : peindre, et toujours peindre, aussi l'informatique et internet !
Humeur : Presque toujours beau fixe, surtout quand le soleil brille !
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Histoire d'eau    Dim 10 Mar 2013 - 22:26

Quelques Haïkus pour accompagner le défi sur l'eau.
Ils arrivent un peu tard, mais mieux vaut tard que jamais

J'ai respecté tant bien que mal le rythme des 5, 7, 5 syllabes

Par contre le rapport aux saisons n'étant pas nommées est bien là quand même.

Voilà mes tout premiers Haïkus :


Eau, histoire d’eau
Outils d’aquarelliste
Se joue des pigments

Eau sauvageonne
Beauté de la nature
Retour aux sources

Souvenirs lointains
Eau glaciers millénaires
L’hiver est rude

Eau miroitement
Nature émerveillée
Le temps repasse

Eau limpidité
Cascade qui dévale
Montagne soleil

Eau de la source
Une rivière un fleuve
La mer l’océan

Eau des nuages
Une goutte de pluie tombe
Flocons de neige

Eau essentielle
Nécessaire à la vie
L’eau la vie la mort

Eau chaleur moite
Qui gagnera ce conflit
De l’eau où du feu

Eau venant du ciel
Régénère purifie
L’eau de la terre

Eau pluie tonnerre
Gronde au fond d’une vallée
La terre tremble
Revenir en haut Aller en bas
Aralf
Bédélien assidu
Bédélien assidu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 405
Age : 53
Localisation : Provence
Emploi/loisirs : Poésie
Humeur : nostalgique
Date d'inscription : 23/02/2010

MessageSujet: Re: Histoire d'eau    Dim 10 Mar 2013 - 22:37

Bravo !! dingo

Dans l'esprit c'est très "haïkus"; bref, évocateur plutôt que descriptif; En quelques mots beaucoup d'images passent...

Si je peux me permettre en ce qui concerne le fameux rythme des 5,7,5; si tu souhaites absolument le respecter : les syllabes en fin de vers qui se terminent par le son "e" et que l'on nomme "féminines" - même s'il s'agit de mots masculins, c'est la sonorité seule qui importe, ne sont pas incluent dans le décompte.
Par exemple dans "Eau sauvageonne", ce vers ne fait que 4 pieds Eau/Sau/va/geonne
Ou "beauté de la nature" = 6 : beau/té/de/la/na/ture
Revenir en haut Aller en bas
couleurs
Bédélien accro
Bédélien accro
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2329
Age : 74
Localisation : Ardèche, mais belge :)
Emploi/loisirs : peindre, et toujours peindre, aussi l'informatique et internet !
Humeur : Presque toujours beau fixe, surtout quand le soleil brille !
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Histoire d'eau    Dim 10 Mar 2013 - 22:50

Oui, je m'en doutais Va falloir que je revois le tout.

Pas encore tout à fait au point mais ça me plaît beaucoup.


Dernière édition par couleurs le Dim 10 Mar 2013 - 22:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aralf
Bédélien assidu
Bédélien assidu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 405
Age : 53
Localisation : Provence
Emploi/loisirs : Poésie
Humeur : nostalgique
Date d'inscription : 23/02/2010

MessageSujet: Re: Histoire d'eau    Dim 10 Mar 2013 - 22:54

en tout cas dans l'esprit, dans les sonorités, dans les images, c'est superbe. Le reste n'est qu'un tout petit peu de technique, ça viendra vite !
Revenir en haut Aller en bas
couleurs
Bédélien accro
Bédélien accro
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2329
Age : 74
Localisation : Ardèche, mais belge :)
Emploi/loisirs : peindre, et toujours peindre, aussi l'informatique et internet !
Humeur : Presque toujours beau fixe, surtout quand le soleil brille !
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Histoire d'eau    Dim 10 Mar 2013 - 23:15

Bon revu et corrigé, c'est vraiment un rythme à prendre.

Mais ce n'est surement pas encore parfait ! J'aime cette façon de dire les choses juste avec quelques mots.

Eau, histoire de l’eau
Outils premier d’aquarelle
Se joue des pigments

Eau la sauvageonne
Beauté de notre belle nature
Retour vers la source

Souvenirs lointains
Eau des glaciers millénaires
Souvenirs d’hivers

Eau miroitement
Une nature émerveillée
Le temps passe trop vite

Eau limpidité
Cascade qui dévale la pente
Montagne et soleil

Eau pure de la source
Une rivière coule vers le fleuve
La mer l’océan

Eau ciel et nuages
Une goutte de pluie tombe puis deux
Flocons deviennent neige

Eau essentielle pure
Nécessité de la vie
L’eau la vie la mort

Eau chaleur humide
Qui gagnera le conflit
De l’eau où du feu

Eau venant du ciel
Régénère et purifie
La terre et les arbres

Eau pluie de tonnerre
Gronde tout au fond d’une vallée
La terre tremble partout
Revenir en haut Aller en bas
Aralf
Bédélien assidu
Bédélien assidu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 405
Age : 53
Localisation : Provence
Emploi/loisirs : Poésie
Humeur : nostalgique
Date d'inscription : 23/02/2010

MessageSujet: Re: Histoire d'eau    Dim 10 Mar 2013 - 23:26

Comptons ensemble !

Eau/his/toi/re/de/l’eau 6
Ou/tils/pre/mier/d’a/qua/relle 7
Se/joue/des/pig/ments 5

Eau/la/sau/va/geonne 5
Beau/té/de/no/tre/bel/le/na/ture 9
Re/tour/vers/la/source 5

Sou/ve/nirs/loin/tains 5
Eau/des/gla/ciers/mi/llé/naires 7 (ou 8 si diérèse sur "glaciers")
Sou/ve/nirs/d’hi/vers 5

Eau/mi/roi/te/ment 5
U/ne/na/tu/re é/mer/vei/llée 8
Le/temps/pa/sse/trop/vite 6

Eau/lim/pi/di/té 5
Cas/ca/de/qui/dé/va/le/la/pente 9
Mon/ta/gne et/so/leil 5

la règle dont j'ai parlé plus haut concernant les syllabes féminines n'est valable qu'en fin de vers... Ainsi
"eau la sauvageonne" compte 5 (eau/la/sau/va/geonne)
alors que (même si ça veut rien dire !!)
"sauvageonne la eau" aurait compté 6 (sau/va/geo/nne/la/eau)
Revenir en haut Aller en bas
couleurs
Bédélien accro
Bédélien accro
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2329
Age : 74
Localisation : Ardèche, mais belge :)
Emploi/loisirs : peindre, et toujours peindre, aussi l'informatique et internet !
Humeur : Presque toujours beau fixe, surtout quand le soleil brille !
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Histoire d'eau    Dim 10 Mar 2013 - 23:38

Ok j'ai compris ! Merci pour ton aide, je vais revoir tout cela à tête reposée
Revenir en haut Aller en bas
pastelcaresse (Guy)
Tour de contrôle
Tour de contrôle
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11002
Age : 60
Localisation : Louvain-la-Neuve (Belgique)
Emploi/loisirs : Informaticien/pastel et techniques diverses
Humeur : désespérément optimiste
Date d'inscription : 12/11/2008

MessageSujet: Re: Histoire d'eau    Lun 11 Mar 2013 - 11:19

Pas évident! Mais captivant et bien tourné!


Ce n'est pas un signe d'intégrité que d'être en bonne santé dans une société maladivement profonde. Marty Krushna
Revenir en haut Aller en bas
couleurs
Bédélien accro
Bédélien accro
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2329
Age : 74
Localisation : Ardèche, mais belge :)
Emploi/loisirs : peindre, et toujours peindre, aussi l'informatique et internet !
Humeur : Presque toujours beau fixe, surtout quand le soleil brille !
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Histoire d'eau    Lun 11 Mar 2013 - 11:44

J'y ai encore travaillé mais j'aurai encore des questions à Aralf qui m'a déjà bien aidé jusqu'à présent.

Par exemple dans ce rythme de 5 où le dernier mot est un verbe ?

La terre tremble

Où encore ici

Le temps qui passe

Ou dans un rythme de 7

Le temps qui passe trop vite

Voilà ce que j'ai lu sur Wikipédia concernant les transgressions :

Transgressions

Philippe Costa estime que transgresser la règle du 5/7/5 est contre-productif : « Cette contrainte présente un immense intérêt pour la créativité elle-même. Pourquoi ? Parce que la contrainte pousse à chercher des solutions pour pouvoir s’y conformer et que face à l’impossibilité de trouver des solutions littéraires conventionnelles, on doit souvent avoir recours à d’autres qui ne le sont pas […]. C’est donc précisément en cela que la contrainte pousse à la créativité, à l’innovation littéraire, à trouver des formes réellement poétiques. Paradoxalement : se conformer à la contrainte mène à l’innovation littéraire ; et la contrainte engendre la plus grande liberté de langage. Et plus elle est sévère, plus elle est créatrice. On aurait tort de s’en priver. » 7 Ceci est d'ailleurs vrai pour toutes les contraintes poétiques, loi comprise depuis longtemps par les symbolistes ou encore l'OuLiPo.

Cependant, il n'est pas rare de trouver, même chez les classiques, des haïkus qui transgressent les règles. Mais de l'ensemble doit se dégager ce que certains appellent un « esprit haïku » – indéfinissable en tant que tel. Il procède du vécu, du ressenti, de choses impalpables. Généralement, la structure court-long-court est conservée. Cela dit, la structure 5-7-5 est encore la plus courante.

Les haïkus avec quelques mores de plus ou de moins sont parfois tolérés, sous la forme hachō (rythme brisé), et des termes techniques les désignent : un haïku de plus de 17 mores est dit ji-amari (« lettres en trop »), et un de moins de 17 mores est dit ji-tarazu (« lettres en moins ») ; cependant, ils ne sont considérés comme de bons haïkus que si la brisure semble inévitable pour obtenir l'effet produit. Les haïkus de type 5-5-7 ou 7-5-5 (voire 5-12 ou 12-5 quand un mot enjambe une division) sont plus fréquents. (L'œuvre du troisième maître classique, Issa, présente de nombreux exemples de chacune de ces transgressions.)

Il existe de multiples écoles de haïku, de multiples tendances. Le haïku zen, le haïku urbain, le haïku engagé... Chacune pouvant ou non respecter les règles de base.
Revenir en haut Aller en bas
pastelcaresse (Guy)
Tour de contrôle
Tour de contrôle
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11002
Age : 60
Localisation : Louvain-la-Neuve (Belgique)
Emploi/loisirs : Informaticien/pastel et techniques diverses
Humeur : désespérément optimiste
Date d'inscription : 12/11/2008

MessageSujet: Re: Histoire d'eau    Lun 11 Mar 2013 - 11:50

Le haïku du lapin aussi et haïku dans l'aile aussi!


Ce n'est pas un signe d'intégrité que d'être en bonne santé dans une société maladivement profonde. Marty Krushna
Revenir en haut Aller en bas
couleurs
Bédélien accro
Bédélien accro
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2329
Age : 74
Localisation : Ardèche, mais belge :)
Emploi/loisirs : peindre, et toujours peindre, aussi l'informatique et internet !
Humeur : Presque toujours beau fixe, surtout quand le soleil brille !
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Histoire d'eau    Lun 11 Mar 2013 - 12:03

Toujours le mot pour rire Guy, mais l'humour existe aussi dans le Haïku doingdoing

Je cite :

Le senryū est une forme de poésie similaire mais qui met l'accent sur l'humour au lieu de la nature, et où l'auteur se met plus facilement en avant. Il est généralement plus léger que le haïku. Le kigo n'est pas nécessaire pour écrire un senryū.

Tu pourrais aussi t'y essayer sur base de

Le haïku du lapin aussi et haïku dans l'aile aussi!

rirefille rirefille rirefille

Revenir en haut Aller en bas
Aralf
Bédélien assidu
Bédélien assidu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 405
Age : 53
Localisation : Provence
Emploi/loisirs : Poésie
Humeur : nostalgique
Date d'inscription : 23/02/2010

MessageSujet: Re: Histoire d'eau    Lun 11 Mar 2013 - 14:32

Je ne suis pas un grand spécialiste du Haïku, bien que je m'y sois essayé...
L'article "transgressions" est très intéressant et on pourrait en débattre des heures...

Je suis assez d'accord sur l'idée de la contrainte qui paradoxalement favorise la créativité; bien au delà du haïku cela est vrai pour toute forme fixe de poésie où des règles strictes sont imposées. L'analyse est bonne : devoir rester dans un cadre précis pousse à la réflexion, oblige à torturer les tournures de phrases, empêche de céder à la facilité. L'argument opposé est de dire que ces carcans ne peuvent que limiter le poète et l'empêche d'innover... Certes mais quand on voit les merveilles qui furent produites au long des siècles en respectant ces règles, l'argument ne tient pas longtemps. Il n'y a pas plus rigide qu'un sonnet; rien n'est plus beau qu'un sonnet de Hérédia !

L'autre paradoxe c'est que la poésie dite "libre" n'est finalement pas plus simple, ni dénué d'intérêt et de beauté... Je suis un fervent admirateur d'Eluard qui se fichait des contraintes de la prosodie comme moi de ma première chemise !

C'est me semble t-il comme en peinture, quand vous choisissez l'abstrait ou le figuratif, l'huile ou l'aquarelle, la toile ou un panneau de bois... Vous vous fixez plus ou moins de contraintes. Chaque choix est honorable et chacun peut mener à une belle réalisation.

L'autre problème du Haïku est le fossé culturel entre le Japon et l'occident. La règle des 5/7/5 est une vague traduction de la règle japonaise, puisque dans cette langue, le décompte ne situ pas les mêmes règles. Je crois qu'il faudrait avoir la modestie de parler de "haïku français" pour lequel nous aurions édicté cette règle là; le plus important demeurant "l'esprit" dans lequel un haïkus doit être rédigé !
Revenir en haut Aller en bas
couleurs
Bédélien accro
Bédélien accro
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2329
Age : 74
Localisation : Ardèche, mais belge :)
Emploi/loisirs : peindre, et toujours peindre, aussi l'informatique et internet !
Humeur : Presque toujours beau fixe, surtout quand le soleil brille !
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Histoire d'eau    Lun 11 Mar 2013 - 23:18

Voilà la dernière version, je pense ne plus rien changer, mais j'y prend vraiment du plaisir et j'en referai d'autres

Eau, histoire d’eau
Outil premier d’aquarelle
Se joue des pigments

Eau la sauvageonne
Beauté de notre nature
Retour vers la source

Souvenirs lointains
Eau des glaciers millénaires
Souvenirs d’hivers

Eau miroitement
La nature colorée
Le temps qui passe

Eau limpidité
Cascade dévale court
Montagne et soleil

Eau pure la source
La rivière le fleuve
La mer l’océan

Eau ciel nuages
Des gouttes de pluie tombent
Flocon devient neige

Source de l’eau pure
Nécessité de la vie
L’eau la vie la mort

Eau chaleur humide
Qui gagnera le conflit
De l’eau où du feu

Eau tombant du ciel
Régénère purifie
La terre la vie

Eau pluie tonnerre
Gronde au fond de la nuit
La terre tremble

Eau la bienfaitrice
Toi qui lave notre âme
Le bonheur du monde



Revenir en haut Aller en bas
Aralf
Bédélien assidu
Bédélien assidu
avatar

Masculin
Nombre de messages : 405
Age : 53
Localisation : Provence
Emploi/loisirs : Poésie
Humeur : nostalgique
Date d'inscription : 23/02/2010

MessageSujet: Re: Histoire d'eau    Mar 12 Mar 2013 - 22:58

Et bien j'espère que tu en feras d'autres parce que franchement ceux là sont supers !!!
Revenir en haut Aller en bas
couleurs
Bédélien accro
Bédélien accro
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2329
Age : 74
Localisation : Ardèche, mais belge :)
Emploi/loisirs : peindre, et toujours peindre, aussi l'informatique et internet !
Humeur : Presque toujours beau fixe, surtout quand le soleil brille !
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Histoire d'eau    Mar 12 Mar 2013 - 23:05

Merci Aralf, cela m'encourage, mais j'en ferai d'autres car j'y prend beaucoup de plaisir, mais petite pause car beaucoup de choses à faire entre recevoir de la visite, préparer et donner mes cours d'aquarelle et préparer une expo
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire d'eau    

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire d'eau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [A LIRE] Histoire de la taverne + Tuto d'upload.
» HISTOIRE DE LUMUMBA
» Revue "Les dessous de l'Histoire" (Jacquier)
» la peinture hyper réaliste Histoire de l'Art
» Histoire de Rivombrosa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
( FERMÉ/ENTROUVERT] La Base de Loisirs Artistiques et Créatifs :: COIN DE VOS OEUVRES TERMINEES :: Les MOTS Enchanteurs et les Duo avec peintres (Poésie/Peinture)-
Sauter vers: